mnkhou@culturesst.com
438 368-4400
Lundi au vendredi : 9h00 à 17h00

Les 8 principes d’une culture SST durable

2

J’entends trop souvent des gestionnaires dire qu’avec le temps les mesures de SST implantées au sein de leur entreprise sont tombées à l’eau. Que la formation offerte aux employés n’a servi à rien, puisque personne n’applique les connaissances acquises. Que les employés ont perdu toutes les bonnes habitudes qui fonctionnaient pourtant bien auparavant. Pourquoi vos actions en SST ne passent-elles pas l’épreuve du temps? 

 

Puisque personne n’aime travailler pour rien, je vous propose 8 principes simples à adopter pour assurer la pérennité de votre culture de santé et de sécurité au travail.

 

1. L’évaluation des risques

Prenons l’exemple typique d’une entreprise vivant une problématique au niveau de la protection contre le bruit ambiant. Bien que des protecteurs auditifs soient mis à la disposition de tous, aucun employé ne semble savoir comment les porter adéquatement. D’emblée, dans de telles situations, on constate souvent qu’aucune étude de bruits officielle n’a été faite au sein de l’entreprise ou que ladite étude dort simplement au fond d’un classeur que personne n’ouvre. On ne rappellera jamais assez l’importance d’une bonne évaluation des risques. Ce processus est essentiel pour trouver les meilleurs moyens d’éliminer ou d’atténuer les dangers pouvant causer des préjudices à vos travailleurs. 

2. Le partage des résultats 

En communiquant les grandes lignes de votre analyse de risques, vous pourrez préparer votre équipe aux changements à venir en les sensibilisant aux questions de SST. Les employés informés du nombre précis de décibels enregistré dans leur département comprendront mieux la nécessité d’apporter des changements pour réduire le bruit des machines, par exemple. Quand il est fait avec honnêteté et transparence, ce processus de communication permet non seulement d’accroitre l’adhésion de vos employés à la culture SST de votre entreprise, mais aussi de les impliquer activement dans la résolution de problèmes. Dans tous les cas, vous aurez gagné de précieux alliés!

3. Le plan de travail

Une fois les risques identifiés et communiqués, établissez vos priorités en déterminant quelles méthodes seront privilégiées pour réduire le problème à la source. Impliquez dès le départ vos employés dans ce processus de résolution de problème en leur demandant, par exemple, de tester différents modèles d’équipements de protection individuelle. En ayant ainsi l’occasion de faire valoir leur opinion, vos employés se sentiront concernés par le problème et plus enclins à adopter définitivement ces nouvelles habitudes dans leur routine de travail. 

4. La formation et la sensibilisation

L’adhésion de toute votre équipe n’est cependant pas magique. Diverses activités de formations (formation de groupe, vidéo, démonstrations, etc.) pourraient être nécessaires. Par exemple, des activités de sensibilisation pourraient également permettre à vos employés d’en apprendre davantage sur les impacts sur LEUR santé de l’exposition prolongée aux bruits excessifs : fatigue, anxiété, problèmes auditifs, surdité complète, etc. Ainsi mieux informés, ils seront plus ouverts à apprendre comment porter adéquatement leur équipement de protection.

5. La communication des procédures de SST

La mise en place de toute nouvelle procédure exige la construction d’un solide plan de communication. Afin d’éviter toutes les ambiguïtés, l’information doit être complète et ne laisser aucune place à l’interprétation. Les procédures doivent être consignées dans UN document de référence. Ce dernier doit également s’adresser à l’ensemble des employés (journaliers, opérateurs, personnel de bureau, sous-traitants, gestionnaires, etc.).

6. La gestion du changement 

L’organisation d’un plan de gestion des changements comportant une activité d’information vous permettra d’officialiser la date d’entrée en fonction de la nouvelle mesure. Vous pourrez également préciser les paramètres de la mesure adoptée, par exemple le type d’équipements de protection auditive obligatoire, les zones à risque, les procédures et les conséquences disciplinaires liées au non-respect des nouvelles règles, etc. Soyez fermes tout en prévoyant tout de même une période de transition au cours de laquelle vous ferez des rappels amicaux sans sanctions auprès des réfractaires. 

7. La validation des procédures

Ne tenez surtout jamais vos actions pour acquises! Au contraire, mettez en place un processus de validation pour évaluer, à partir de critères objectifs et mesurables, l’efficacité de vos actions en SST. Calculez, par exemple, le pourcentage des travailleurs qui portent adéquatement les équipements de protection auditive fournis. Si ce pourcentage est faible, demandez-vous si vos employés ont bien compris la mesure adoptée. Au besoin, apportez des ajustements et renforcez votre démarche en offrant de la formation additionnelle à certains employés.

8. L’officialisation de la démarche et le suivi

Ça y est! Votre dernière évaluation a indiqué le succès de vos efforts, puisqu’une large proportion de vos employés appliquent adéquatement les nouvelles mesures mises en place. Prenez garde de ne pas vous asseoir sur vos lauriers. Des suivis réguliers seront nécessaires pour actualiser vos actions et en évaluer de nouveau l’efficacité. Faites des audits à des intervalles réguliers, puis espacez-les dans le temps ; d’abord aux deux semaines, puis une fois par mois, par année et ainsi de suite.

 

Souvenez-vous toujours que l’instauration de nouvelles habitudes exige un travail en amont parfois long et fastidieux. La planification, la rigueur et la constance seront au cœur du succès de vos actions. De même, il ne faut pas hésiter à s’entourer de professionnels en santé et sécurité au travail qui sauront vous accompagner dans ce processus.

 

www.culturesst.com

 

Partager sur facebook
Partagez sur Facebook
Partager sur linkedin
Partagez sur LinkedIn
Marie-Noëlle Khou

Marie-Noëlle Khou

- Spécialiste en santé et sécurité au travail & formatrice.

- Détentrice d’un baccalauréat ès sciences composé des trois spécialités: relations industrielles, santé et sécurité au travail et gestion des ressources humaines.

- Plus de 10 ans d’expérience en tant que spécialiste SST et formatrice.

- Ouvré dans les secteurs du commerce de détail, de la fabrication d’équipement de transport, de l’aéronautique, des télécommunications, de la construction et dans l’industrie du meuble.

- Reconnue comme une personne de «terrain», c’est-à-dire aimant être près des opérations où se passe l’action.

- Ma vision: plus on est proche des opérations, plus on est proche des enjeux, donc des solutions!

- Développé et implanté des systèmes de gestion de la SST dans diverses entreprises et en ai assuré le maintien.

- Ma force se résume principalement à ma capacité d’unir les troupes vers un objectif commun afin de bâtir, d’instaurer et d’améliorer une CULTURE SST!